Campagne sur la contraception

Publié le par assurances.au.quotidien.over-blog.fr

L'importance d'un contraceptif en adéquation avec son mode de vie

Le ministère de la Santé lance une campagne sur la contraception. Ainsi, l'objetcif est de promouvoir la diversité des offres de l'offre contraceptive et de rappeler qu'il est important de choisir la méthode de contraception qui convient à sa situation, notamment à son état de santé, ses besoins et son mode de vie. Marisol Touraine, ministre de la santé, a proposé une méthode pouvant être résumée par la phrase suivante : "La bonne contraception, pour la bonne personne, au bon moment". Par le biais de cette campagne, le ministère souhaite faire savoir aux concernées que la contraception qui leur convient existe.

La situation en France

Le taux de contraception est élevé en France, pourtant les chiffres montrent qu'il subsiste un nombre important de grossesses "non prévues" ou "non désirées". C'est notamment à cause de l'absence de contraception qu'est dû un tiers de ces grossesses. Pourtant, dès le début de la vie sexuelle, le recours au préservatif est presque systématique, et dès que celle-ci se régularise, la pilule est propose. A partir de 30 à 35 ans, ou une fois que les femmes ont eu les enfants qu'elles désiraient, le dispositif intra-utérin (DIU) est aussi proposé par les professionnels de santé comme alternative à la pilule. Mais d'après la ministre, le manque d'information sur les autres possibilités de contraception, ainsi que la norme sociale mentionnée précédemment, guident souvent le choix des femmes, ne les permettant d'identifier la méthode la mieux adaptée à leurs besoins.

Un recours quasi-exclusif à la pilule

Selon la ministre, c'est ce recours quasi-exclusif à la pilule qui serait le principal obstacle, et cela sans compter des idées reçues, telles que la pilule fait grossir, ou que la DIU rend stérile, ou encore, qu'elle peut être source d'infections. Outre cela, la HAS (Haute Autorité de Santé) a également mis en exergue la réticence des patients à aborder des questions relatives à leur sexualité, ainsi que l'impossibilité d'accéder aux soins, en cas notamment de budget serré. Mais ce n'est pas tout, la HAS a aussi parlé de la manque d'actualisation des connaissances sur les méthodes de contraception.

Les solutions proposées

CONTRACEPTION.jpg

Pour essayer de remédier au problème, la HAS a alors décidé de mettre à la disposition des pouvoirs publics et des professionnels de santé des outils pour les femmes puissent trouver le moyen de contraception adéquat à leur mode de vie. Par ailleurs, la HAS a également proposé une synthèse des principales préconisations des institutions, à savoir une meilleure information du grand public afin notamment de mettre fin aux idées reçues. Selon la HAS, les professionnels de santé doivent aussi être mieux préparés à leur rôle de conseil et d'accompagnement en termes de contraception.

A part cela, l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé a également prévu une campagne. Celle-ci sera animée par des spots radios et des bannières web. Et pour tous ceux qui souhaitent s'informer sur les avantages et inconvénients des méthodes de contraception, il suffit d'aller sur le site d'information choisirsacontraception.fr.

Conseil : Vous souhaitez recourir à la contraception ? Pensez à souscrire une assurance complémentaire santé. L'Assurance maladie obligatoire ne rembourse en effet qu'une partie des dépenses de santé, ainsi pour que les restes à charge puissent être remboursés, il vaut mieux prendre une mutuelle de santé, par exemple. Le remboursement de la pilule 3ème génération, par exemple, n'est plus remboursé et ce, depuis le 31 mars dernier. Toutefois, les remboursements à 100% d'une interruption volontaire de grossesse (IVG) pour toutes les femmes et la contraception gratuite pour les filles de 15 à 18 ans, sont également effectifs depuis le 31 mars.

A noter que pour mettre la main sur une bonne mutuelle complémentaire santé, il est conseillé de recourir aux services des sites d'assurance et de mutuelle en ligne, proposant plusieurs offres de mutuelle de santé. Pour aider les internautes à les comparer, ils mettent gratuitement à leur disposition des outils de comparaison mutuelle, à savoir le simulateur de devis de complémentaire santé, ou encore, le comparateur mutuelle, très facile à utiliser.

Publié dans Mutuelle santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article